En quoi la sophrologie peut-elle aider les personnes souffrant d’endométriose ?

Publié le 5 Juil, 2024

Comment la SOPHROLOGIE PEUT-ELLE AIDER ?

Depuis l’Antiquité, des textes et des représentations témoignent de la souffrance des femmes au moment des règles. Les femmes, en montrant leurs douleurs, ont souvent été hystérisées.

En effet, longtemps, il n’a pas été fait de différence entre des femmes ayant des règles « normales » (et donc douloureuses) avec des femmes souffrant de manière beaucoup plus importante, beaucoup plus intense. Non pas parce qu’elles sont plus sensibles que les autres, mais parce qu’elles souffrent probablement d’endométriose !

Et, parce que souffrir ne doit être ni une fatalité, ni une banalité, il est important de diagnostiquer cette maladie. L’imagerie médicale permet à présent de le faire.

 

Alors, pour commencer : qu’est-ce donc que l’endométriose ?

« L’endométriose se caractérise par le développement de tissus semblables à la muqueuse utérine en dehors de l’utérus. En fait, il s’agit de fragments de l’endomètre qui migrent hors de leur périmètre habituel. L’endométriose peut entraîner une douleur aiguë dans le bassin et des difficultés à être enceinte. »

Il s’agit d’une maladie.

Elle est dite chronique lorsque les symptômes sont présents et répétés au-delà de 3 mois d’affilés. 70% des femmes souffrant de cette maladie ont des douleurs chroniques invalidantes.

Il s’agit d’une maladie hormono-dépendante. On dit qu’elle est vraisemblablement d’origine génétique. Il semble qu’il y ait un dysfonctionnement de l’immunité.

On ne sait pas encore très bien ce qui provoque l’endométriose, ni comment la prévenir. Il n’y a pas de remède, mais on peut atténuer les symptômes par des médicaments, voire une intervention chirurgicale. Et à l’aide des techniques de sophrologie.

Il s’agit d’une maladie dite « systémique » : la région utérine certes, mais comme les fragments d’endomètre migrent en-dehors des organes génitaux, cela peut toucher d’autres organes.

 

Qui est concerné par l’endométriose et quand peut-elle apparaitre ?

L’endométriose peut toucher toutes les femmes en âge de procréer, depuis les premières règles jusqu’à la ménopause.

Aujourd’hui, on considère que 10% d’entre elles sont concernées. Et il ne s’agit là que d’un chiffre représentant les personnes déclarées. Enfin, pour que le diagnostic soit réellement posé, cela prend près de 9 ans !

 

Où se développe l’endométriose ?

L’endomètre est une paroi tissulaire qui se situe autour de l’utérus. On y trouve également le myomètre.

Ces 2 parois vont se gonfler au moment du cycle, afin de pouvoir accueillir -le cas échéant- l’ovaire fécondé et permettre au fœtus de se développer dans l’utérus.

Nous le rappelons ici, ce que l’on nomme endométriose, c’est la présence de fragments de l’endomètre qui migrent en dehors de l’utérus via les trompes et le pavillon. Même si en général, ces fragments restent principalement contenus dans le péritoine, ils peuvent parfois se fixer sur les organes alentours, jusqu’aux poumons, voire jusqu’au cerveau.

Au moment du cycle, toutes les muqueuses du corps deviennent alors douloureuses : il s’agit d’une inflammation. Tous ces tissus sont alors en résonnance avec l’endomètre. Ce qui explique les douleurs ailleurs dons le corps.

 

Quels sont les différents symptômes de l’endométriose ?

Au moment des cycles, toute la sphère gynécologique devient douloureuse.

  • Règles douloureuses, nécessitant parfois l’alitement et générant ainsi, pour les jeunes des absences scolaires et pour les adultes des arrêts maladies.
  • Rapports sexuels douloureux, pendant et parfois après
  • Troubles digestifs
  • Migraines parfois,
  • Troubles urinaires, douleurs et saignements lors des mictions et selles,
  • Risque plus important de vaginisme,
  • Risque d’infertilité.

Précisons ici (brièvement) qu’il existe plusieurs formes d’endométriose :

  • Endométriose partielle,
  • Endométriose Ovarienne (kyste possible),
  • Endométriose pelvienne (lésion au niveau de l’utérus et/ou du rectum),
  • Endométriose superficielle.

 

Qu’est-ce qui impacte et renforce cette maladie ?

  • Environnement et facteurs endocriniens
  • Alimentation et flores intestinales

 

Quelles sont les causes de l’endométriose ?

Difficile encore aujourd’hui à identifier, on sait néanmoins que l’endométriose est multifactorielle et multi symptomatique. C’est pour cela que le diagnostic est souvent très long à poser. D’autant que pour nombre de médecin (ou de personnes) la douleur des règles est « normale ».

Certaines femmes passent probablement à cote du diagnostic parce qu’elles n’ont pas de symptômes douloureux.

 

Et que peut apporter la sophrologie aux femmes souffrant d’endométriose ?

Dans la mesure où il existe plusieurs formes d’endométriose, il est nécessaire d’apporter une réponse singulière : répondre aux besoins et aux demandes spécifiques de chaque personne qui vient nous solliciter pour être accompagner pour cette maladie.

L’une des premières raisons pour lesquelles les femmes viennent solliciter l’appui de la sophrologie :

  • La gestion de la douleur:  la douleur n’est pas normale, ni classique. Elle est ici vive, poignante, aiguë. Elle occupe toute la place dans le quotidien de la femme. De plus, le cerveau mémorise et anticipe cette douleur tous les mois, avec l’arrivée des règles.
  • La régulation du stress lié à ces douleurs et cette maladie, qui revient une fois par mois.

Et, comme nous l’avons évoqué plus haut, cette maladie étant multiple, il est important pour le sophrologue d’écouter le besoin individuel : entendre LA difficulté particulière, LA demande de la personne qui vient nous solliciter.

Certaines femmes auront besoin d’aide, de techniques pour mieux gérer :

  • Le sommeil, altéré par les douleurs,
  • La respiration,
  • Le niveau d’immunité, souvent affaibli (entre autre par le stress),
  • Le rapport au corps, le corps qui va bien et le corps souffrant,
  • L’acceptation ou la régulation de la douleur, apprendre à vivre avec parfois.

Si vous êtes concernés, n’hésitez pas à prendre RENDEZ-VOUS.

TEST

Sed cursus turpis vitae tortor. Nam adipiscing. Integer tincidunt. Cras sagittis. Praesent porttitor, nulla vitae posuere iaculis, arcu nisl...

Etre sensible et different, fardeau ou cadeau ?

HPI, HS, zèbre, surdoué pour les uns. Extra-terrestre pour les autres ! Comment la sophrologie peut vous aider ? Ces termes sont-ils juste le reflet...

Ma respiration

« La respiration est l’acte le plus important de notre vie. C’est un des principaux piliers de l’énergie et de la vitalité. Et pourtant, vous faites...

5 raisons de pratiquer la sophrologie en groupe

Vous ressentez le besoin de vous accordez une "pause mieux être". Vous avez envie de découvrir des outils pour vous détendre. Vous hésitez entre la...

8 Conseils pour vos entraînements sophrologiques

Vous avez décidé de faire une ou plusieurs séances de sophrologie en cabinet ou en groupe.  Et vous savez que les résultats en sophrologie ne se...

Mon enfant est … différent !

Mon enfant est … ...Différent de ses frères ou sœurs, de ses cousins et cousines, ...Différent des autres enfants qu’il côtoie dans le quartier, à...

J’optimise mes ressources pour l’epreuve du permis

Se préparer à passer le permis de conduire Qu’il s’agisse de passer un examen scolaire, un entretien professionnel, une intervention médicale, une...

9 recommandations pour AMELIORER NOS HABITUDES AU moment du coucher

Faites-vous partie des 25 à 33 % de la population qui souffre de troubleS du sommeil ? Et au fait, de quoi parlons-nous ? Il s’agit de...

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This